Se connecter
Edito

Edito


Toute l'association

 

Quelques lignes d’histoire …………….

Tir du Roy

Le jeu du papeguay (ou papaguay ou papegault), qu'on pourrait assez justement appeler le Tournoi de la bourgeoisie, remonte au commencement du XIVème siècle.

C'était un tir à l'arc, à l'arbalète ou à l'arquebuse, dont le vainqueur prenait le titre de roi. Au XVème siècle, cette coutume encouragée par les rois de France dans le but d'engager l'élite des bons citoyens à apprendre l'exercice de l'arbalète, de l'arc et de l'arquebuse, avait donné lieu à la formation dans chaque province de corporations assez puissantes et jouissant de privilèges assez considérables.

Au moyen-âge, papegault signifiait perroquet. L'oiseau était vert avec des pattes et un bec rouges.

Par un arrêt de 1727, Louis XIV dit :

"Que celui qui aura abattu l'oiseau trois années de suite jouira sa vie durant de toutes exemptions de droit et de taille, aides et autres impositions".

Un dérivatif du tir de l'oiseau est le tir du roi. Les archers tirent toujours sur un oiseau factice en bois mesurant 1 pouce sur 2, soit environ 2,5 cm sur 5,1 cm, depuis une distance de 50 mètres. Celui qui touche l'oiseau est le roi de sa compagnie pour une année. Si un roi abat l'oiseau 3 ans de suite il est nommé empereur à vie dans sa compagnie.

Pour les jeunes archers, le tir se fait à partir d'une distance de 30 mètres ; celui qui arrive à "tirer" l'oiseau est appelé roitelet. Selon la tradition, le roi doit construire lui même l'oiseau pour le concours de l'année suivante.

L'ordre de tir est fixé de la façon suivante : tire en premier le Roy de l'année précédente, qui a confectionné l'oiseau dont on va se servir ; les autres étant placés par tirage au sort.

La première personne à atteindre l'oiseau est déclaré Roy ou Reine de l'année, à condition que l'oiseau soit bien marqué, ce que va immédiatement vérifier le capitaine ou un autre officier alors que l'archer reste au pas de tir. Si le coup est déclaré valable, tout le monde retourne à la maison des archers, là le nouveau Roy de la compagnie reçoit une écharpe rouge et une timbale en argent, tous deux portant la mention " Roy xxxx " (où xxxx représente l'année où se déroule ce tir), en lui remettant ces objets, le capitaine tient le discours que voici (plus ou moins modifié) :

Silence et chapeau bas!

Au nom de saint Sébastien, Martyr du jeu de l'arc, ce jeu noble et si franc auquel il n'y a aucune tromperie.

Sire ! Vous qui avez mis le coup du Roy, voici le prix, je vous le présente.

Un genou en terre vous mettez et chacun avec moi va crier :

Vive le Roy !

Ce verre de vin, je vous le donne et, de crainte que vous soyez empoisonné, je vais y goûter le premier.

Et criez avec moi :

Vive le Roy !

Le nouveau Roy peut alors participer au tir du Roy départemental et même national.

Le Roy a le privilège d'être le seul à pouvoir passer sous la porte du Roy pour entrer sur le terrain de tir,  il participe aux réunions du bureau de la compagnie avec voix consultative, s'il n'est pas déjà membre du dit bureau. En revanche, les amendes s'appliquant à lui sont triplées.

Si une même personne décroche le titre de Roy trois années consécutives dans la même compagnie, elle est alors nommée Empereur, se voit remettre une écharpe verte, et elle gardera le titre toute sa vie, ainsi que ses prérogatives, qui sont les mêmes que celle du Roy.

Petit lexique :

Les compagnies d'Arc sont dirigées par un Capitaine (écharpe bleue) qui cumule cette fonction avec celle de président.

Les archers mineurs ou rejoignant une compagnie d'arc reçoivent le titre d'Aspirant.

CHEVALIER Quelques rares archers peuvent être admis au titre de Chevalier (écharpe blanche) , s'ils font preuve de grande probité et de courtoisie après avoir prêté le serment traditionnel.

Les Chevaliers appartiennent à la famille de leur département et à la ronde de leur région.

CONÉTABLE Une compagnie peut décerner le titre de Conétable (écharpe violette) à un mécène, archer ou non, qui se consacre particulièrement au bon fonctionnement de la compagnie. Ce titre est honorifique et ne correspond à aucun rang dans la hiérarchie; Cependant le Conétable passe avant les officiers et sous-officiers.

ROY Est sacré Roy de l'année (écharpe rouge) l'archer vainqueur du Tir du Roy. Les jeunes participent à un concours parallèle dont le vainqueur recevra le titre de Roitelet.

EMPEREUR Si une même personne décroche le titre de Roy trois années consécutives dans la même compagnie, elle est alors nommée Empereur (écharpe verte), et gardera le titre toute sa vie, ainsi que ses prérogatives, qui sont les mêmes que celle du Roy

 

 

Recherche

Calendrier

PROCHAINS ÉVÈNEMENTS

23
juin
2018-06-23T14:00:00+0200
2018-06-23T23:00:00+0200

Tir de la Jean Bernon et...

Toute l'association
30
juin
2018-06-30T08:00:00+0200
2018-07-01T18:00:00+0200

FITA/FEDERAL de Suresnes 92150

Toute l'association
01
juil.
2018-07-01T08:00:00+0200
2018-07-01T18:00:00+0200

Tir Beursault de Vernon 27200

Toute l'association
07
juil.
2018-07-07T08:00:00+0200
2018-07-08T18:00:00+0200

FITA/FEDERAL d'Achères

Toute l'association
08
sept.
2018-09-08T14:00:00+0200
2018-09-08T18:00:00+0200

Journée des associations 2018

Toute l'association

FACEBOOK

METEO

PHOTOS

20180602-DRE3 à Elancourt20180602-DRE3 à Elancourt20180527-DDJC3 et DDE3 Les Mureaux20180527-DDJC3 et DDE3 Les Mureaux20180527-DDJC3 et DDE3 Les Mureaux